NL  

  FR

#respectpourlemilitaire

Le SLFP Défense rencontre le ministre de la Défense Sander Loones

Ce jour, le SLFP Défense a rencontré le tout nouveau ministre de la Défense Sander Loones. L’entretien était une première prise de contact et non une négociation, le ministre a été très clair à ce sujet. Il reconnaît la spécificité du métier de militaire et la défendra également pendant son court mandat. Après l’investissement dans le matériel, il pense qu’il est important de maintenant également investir dans le personnel. Il se décrit comme un homme de parole mais admet qu’il ne lui reste que quelques mois pour apporter des changements majeurs.

Malgré sa déclaration selon laquelle il continuera de travailler dans la même lignée que son prédécesseur Steven Vandeput, nous comptons sur lui pour défendre la spécificité du métier de militaire et mettre un terme à l’harmonisation incohérente.

Nous sommes allées directement droit au but et avons mis en évidence quelques sujets brûlants :

  1. Le dossier pensions et la pénibilité.

  2. Les mesures de fin de carrière pour les militaires qui doivent être forfaitaires, rétroactives, durables et surtout à partir de l’âge de 58 ans.

  3. La réforme de la pension médicale et de l’absence pour motif de santé, qui n’est pas prévue dans l’accord de gouvernement.

  4. Le manque de clarté autour de la vision stratégique, pour laquelle :

    1. il n’est toujours pas clair comment concilier l’augmentation de l’âge de la pension et le rajeunissement du personnel militaire.
    2. nous ne savons pas quelles mesures concrètes seront prises afin de réduire le départ du personnel militaire.
    3. les plans de fermeture de casernes causent un grande incertitude.
    4. l’externalisation de tâches non spécifiquement militaires suscite des préoccupations.
A la fin de l’entretien, nous avons clairement fait savoir au ministre Loones que les membres du SLFP Défense sont fatigués des réformes et économies, et qu’il était grand temps de prendre cela en compte. Le SLFP Défense est, comme plus grand syndicat militaire avec près de 10.000 membres, le plus grand stakeholder des partenaires sociaux. Nous sommes prêts à travailler intensément avec le ministre au cours des cinq prochains mois. Nous voulons collaborer de façon axée résultats sur des initiatives concrètes qui démontrent que la promesse du ministre d’investir dans le personnel n’était pas un vain mot. Notre organisation a la force pour travailler ensemble de façon constructive dans une concertation sociale correcte, mais a également le pouvoir d’entreprendre des actions. Nous ne demandons rien de plus que du #respectpourlemilitaire.

Le SLFP Défense a demandé de et espère pouvoir poursuivre bientôt les discussions. Il semble y avoir, après une longue période, un temps et un lieu pour un dialogue constructif entre notre organisation et le ministre de la Défense.

Il appartient maintenant au ministre Loones de traduire son engagement en actes ! Les actions et les résultats démontreront si Sander Loones est un homme de parole et détermineront les futures initiatives du SLFP Défense.